SOLENI à Poisat, retour d’expérience

Dans le cadre de notre collaboration avec Ulisse Energie afin de mieux faire connaitre le dispositif SOLENI d’accompagnement des familles en précarité énergétique, nous avons souhaité interviewer les agents de la Ville de Poisat.

Découvrez comment cette ville de 2200 habitants, partenaire d’Energ’Y Citoyennes depuis notre création, est déjà prescriptrice du dispositif SOLENI.

Le contexte

L’équipe municipale a accepté de partager son expérience et nous a mis en contact avec Virginie, Directrice Générales des Services, et Sandra, agent aux Affaires Sociales.

En 2015, le CCAS de Poisat a pris contact avec ULISSE ÉNERGIE et a signé en 2016 le 1er contrat de prestations avec le service SOLENI. A travers celui-ci, ils ont mis en place les diagnostics énergie sur la commune. Ils nous ont raconté comment.

Pouvez-vous nous décrire le dispositif d’aide en combustible, en place dans votre ville ?

« Les CCAS qui se sont succédés au fil des différents mandats, ont pérennisé l’aide en combustible délibérée il y a plus de 20 ans au profit des personnes de 70 ans et plus, non-imposables.

Ces personnes se font connaitre auprès de nos services et après validation des critères d’éligibilité, nous leur versons une aide au chauffage forfaitaire, variant principalement en fonction des revenus et du nombre de personnes dans le foyer. »

Comment orientez-vous des personnes vers Ulisse Energie ?

« Cette aide au chauffage permet un repérage des éventuels foyers en précarité parmi nos aînés. S’ils ne se font pas connaitre lors de notre rappel annuel dans le bulletin de la ville, nous n’avons aucun autre moyen de les identifier.

D’une année sur l’autre, nous recensons un ou deux administrés supplémentaires à la liste des demandeurs habituels. Nous proposons toujours l’accompagnement par Ulisse Energie à ces nouvelles personnes éligibles à l’aide et ce même sans élément probant de précarité énergétique.

Pour aider les autres tranches d’âge de la population, toute la difficulté est de réussir à pointer les situations précaires. Il nous est arrivé, une fois, d’être alertés par un fournisseur d’énergie pour un foyer en difficulté, mais c’est rare, et malheureusement, bien que le diagnostic soit totalement pris en charge par la commune, nos sollicitations restent souvent sans réponse.« 

« Il est difficile de convaincre, car il y a certainement une part de gêne d’admettre une inadaptation de ses ressources et de ses conditions d’habitat. »

Pourquoi est-ce intéressant pour votre ville de faire appel à Ulisse Energie ?

« C’est le seul moyen que nous avons pour tenter d’améliorer la situation de personnes en précarité énergétique. »

Ce n’est pas uniquement leur situation financière qui est en jeu, mais aussi pour certains, leur confort dans des maisons qui datent des années 60 ou 70 et qui sont très mal isolées. Ulisse Energie nous transmet le diagnostic, les préconisations et les actions menées, et peut même se mettre en lien avec le bailleur afin de le sensibiliser aux améliorations et aux travaux qui lui incombent dans le logement».

En conclusion, Virginie et Sandra rappellent que le budget du CCAS de la ville ne permettrait pas actuellement d’étendre ce dispositif à plus de 10 foyers par an. Elles trouvent la démarche d’Energ’Y Citoyennes intéressante si elle permet de mobiliser encore plus les élus à s’engager auprès d’Ulisse Energie.

Merci à elles de nous avoir donné de leur temps, et nous espérons que ce témoignage pourra inspirer d’autres villes de la métropole.

SOLENI à Poisat, retour d’expérience Publié dans Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.