Fête (Faites !) du travail LOCAL avec Énerg’Y Citoyennes !

En ce 1er mai 2020 très particulier, nous ne pouvons que renforcer notre volonté, avec notre entreprise de production d’énergie renouvelable locale, de PRODUIRE et CONSOMMER LOCAL, et de créer de l’EMPLOI LOCAL !

La transition : et si on s’y met TOUS·TE·S ?

Nous savons qu’il est possible de mieux maîtriser nos consommations à titre individuel. Ok, mais comment imaginer faire plus, et facilement ?

La situation actuelle nous interroge sur un mode de vie plus sobre, moins consommer, mais également sur un mode de vie plus résilient : comment retrouver (ou inventer) une certaine indépendance sur nos productions indispensables – nos médicaments, notre alimentation, mais aussi notre énergie ?

Est-ce qu’une des pistes ne serait pas de produire autrement, et ensemble ? C’est en tout cas la piste que nous suivons. Elle semble apporter pour le moment des premières réponses.

Agir sur la PRODUCTION d’énergie

A titre individuel, certain.e.s peuvent faire des choix et financer des solutions sur leur logement pour utiliser des énergies locales et renouvelables. Mais tout le monde n’a pas de logement à soi, ou les moyens de pouvoir le faire.

Et c’est là que les projets d’énergie citoyenne prennent tout leur sens : ensemble nous pouvons franchir ce pas ! En jouant collectif nous décuplons nos forces financières et notre impact LOCAL.

Faire profiter notre bassin de VIE

Plusieurs études ont déjà montré que les projets citoyens d’énergie renouvelable génèrent des revenus locaux très supérieures aux projets classiques. La dernière en date, c’est celle d’Énergie Partagée, publiée en décembre 2019.

Ces projets n’ont pas de finalité spéculative, en plus d’avoir un ancrage local et une gouvernance partagée et transparente. D’où des profits décuplés pour le tissu économique local !

La finance éthique au service des territoires © energie-partagee.org

Et qui dit PRODUCTION dit EMPLOIS !

Notre épargne créé de l’EMPLOI LOCAL !

Les retombées économiques prises en compte par ces études sont les suivantes :

  • les impôts et taxes locales liées à l’occupation des sites et à l’accès aux réseaux
  • les loyers perçus par les propriétaires des sites (terrain, toiture, etc.)
  • les revenus directs générés par les investissements des collectivités et citoyens
  • les revenus liés aux emplois et prestations locales (études, installation, administration, maintenance)

Alors fêtons le TRAVAIL LOCAL en ce 1er mai 2020 et si vous ne l’avez pas encore fait :

Rejoignez le mouvement,

souscrivez à Énerg’Y Citoyennes et
FAITES DU TRAVAIL LOCAL
AVEC NOUS !

Fête (Faites !) du travail LOCAL avec Énerg’Y Citoyennes ! Publié dans Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *