Éliminer les kWh superflus : qu’est-ce qu’on peut faire ?

L’hiver est à nos portes, à vrai dire il est déjà entré !

Alors c’est le moment de parler de l’énergie qu’on préfère : celle qu’on ne consomme PAS 🙂 En effet, la pierre angulaire de notre transition énergétique est bien la sobriété énergétique et nous avons un rôle à jouer particulièrement en cette saison !

Pourquoi une telle priorité ?

Le saviez-vous ? Si toute l’humanité vivait comme les Français, il faudrait près de trois planètes Terre pour satisfaire ses besoins.
Supprimer le superflu de nos consommations, c’est une priorité dans tous les pays industrialisés :

  • Donner la priorité aux consommations qui répondent à un service essentiel 
  • Et abandonner celles qui apparaissent comme un gaspillage d’énergie

Y a-t-il des bonnes pratiques à notre disposition?

Que ce soit dans notre logement, nos achats ou dans nos déplacements nous pouvons agir pour modérer nos consommations.

Cela passe par la diminution de nos équipements, la maîtrise de notre chauffage ou l’utilisation de mode de transport doux autant que possible … mais savez-vous que nous pouvons recevoir des conseils personnalisés et GRATUITS grâce aux Espaces Info Énergie ?

Et Energ’Y Citoyennes dans tout ça ?

La démarche de promouvoir la baisse des consommations énergétiques dans la métropole est dans nos statuts, inspirée de la démarche Negawatt : Sobriété, Efficacité, Renouvelables.

Oui mais alors, pourquoi avons nous commencé par produire des énergies renouvelables?

La production d’électricité photovoltaïque nous a permis de facilement concrétiser l’appropriation citoyenne de l’énergie, de rassembler autour d’un projet de transition qu’on peut « toucher du doigt » pour parler ensuite d’énergie au sens large. Nos premières toitures solaires nous ont servi de support pour parler AUSSI du gaspillage énergétique.

Et à partir de maintenant, nous allons travailler à relayer régulièrement dans nos lettres les bons plans et idées pour inspirer chacun.e d’entre nous.

Dans cet article et à la veille des inaugurations de nos réseaux de chaleur bois de Quaix-en-Chartreuse et Sassenage … parlons chauffage et bois !

1ère dépense énergétique des ménages : le chauffage

Sans surprise : le chauffage est le premier poste de dépense énergétique d’un logement. Si une bonne isolation du bâtiment permet de réduire considérablement les besoins en chauffage, l’installation d’un système performant limitera encore plus l’impact du logement sur l’environnement … Les deux vont de pair !

Pour tout savoir sur comment choisir et contrôler son mode de chauffage on peut faire appel à l’accompagnement gratuits des conseillers de l’Agence Locale de l’Energie et du Climat de la métropole (l’ALEC) !

Aller plus loin avec l’ALEC

De multiples services sont offerts dans notre métropole par les expert.e.s de l’ALEC pour mieux maîtriser nos dépenses d’énergie :

  • Accompagnement des particuliers et des copropriétés pour réduire vos consommations énergétiques
  • Conseil pour renouveler votre ancien appareil de chauffage au bois et bénéficier d’une aide financière la « Prime Air Bois » de la métropole
  • Accompagnement personnalisé pour vos projets de rénovation de maison individuelle comme de copropriété avec l’appel à des artisans de confiance grâce à « Mur Mur 2 »

Plein phare sur le bois

Le saviez-vous : le bois est qualifié bien souvent d’énergie renouvelable par excellence notamment car à l’inverse des énergies fossiles, le bilan de gaz à effet de serre de son cycle de vie est très bas. C’est simple : la combustion du bois ne dégage dans l’atmosphère que le gaz carbonique qu’il a emmagasiné pour grandir … en savoir plus sur le bois énergie avec l’ALEC. Il est néanmoins important d’utiliser cette énergie correctement. Et là encore les conseillers peuvent nous aider.

Ça marche aussi pour les collectivités !

Nos trois projets 2019 de Chaleur Bois en partenariat avec Forestener sont également largement soutenus par la Métropole et s’inscrivent dans le Plan Air Energie Climat dont les objectifs couvrent la sobriété mais aussi la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

Devenir associé.e d’Énerg’Y Citoyennes et s’engager dans la sobriété énergétique et le passage aux renouvelables : deux façons d’œuvrer pour notre sobriété de territoire !

Éliminer les kWh superflus : qu’est-ce qu’on peut faire ? Publié dans Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *