C’est la rentrée, petit tour à l’Ecole Racine de Grenoble …

Les élèves de l’école Racine de Grenoble ont maintenant deux centrales solaires en activité au dessus de leur tête. Et ils ont tout compris de l’énergie solaire citoyenne en fin d’année dernière lors d’une animation dans 4 classes de CE2-CM1-CM2.

Suivez nos bénévoles Emma et Fabienne pour expliquer Energ’Y Citoyennes aux enfants …

Expliquer Energ’Y Citoyennes à des enfants

Installer une centrale solaire sur le toit d’une école, c’est l’occasion de montrer à la jeune génération que des citoyens se mobilisent pour la transition énergétique grâce aux « sous de nos tirelires mis en commun ».

Les élèves de l’école Racine participaient au défi Ecole à énergie positive de la Métropole Grenobloise et étaient donc déjà bien sensibilisés aux notions d’effet de serre, de pollution, d’économies d’énergie et de changement climatique.

Après une animation interactive sur le déreglement climatique, une sensibilisation à la sobriété énergétique, on a parlé d’énergies renouvelables bien sûr et de différents modes de production dont … le solaire !

En effet pour répondre à tous nos besoins de la vie quotidienne, les enfants ont vite compris qu’il faut encore pas mal d’électricité.

Voir le soleil travailler en direct !

Après la théorie, le concret … Nous avons montré en direct aux élèves la production de la 1ère centrale photovoltaïque du toit de l’école jour après jour qui fluctue avec la météo et les saisons – la 2ème centrale n’étaient pas encore en production à cette date, c’est maintenant chose faite. Vous pouvez en profiter vous aussi en allant sur la carte de nos projets.

La production en direct de la 1ère centrale de l’école Racine de Grenoble

Ils ont su résoudre l’énigme de la discontinuité de panneaux posés sur le toit : en effet de grands platanes (à peine visible sur notre photos prises en hiver … sans les feuilles !) font de l’ombre à cet endroit, ce qui explique que nous nous sommes installés de part et d’autre sur le toit.

La production d’énergie des deux centrales correspond à la dépense énergétique annuelle de l’école.

Toutefois le soleil brille beaucoup plus pendant les grandes vacances quand l’école est vide de tout occupant. L’électricité est donc principalement consommée par les habitants du quartier à cette période là. C’est ce que l’on appelle le foisonnement : même si le bâtiment producteur n’a pas besoin de l’électricité produite à l’instant ou elle est créée, il y a toujours un ou plusieurs autres bâtiments proches du lieu qui en a/ont besoin.

Partager et transmettre

Notre jeune public a beaucoup apprécié notre intervention. Ils étaient plein d’énergie pour répondre à toutes les questions du quiz que nous avons organisé en fin de séance. C’est toujours un plaisir pour nos bénévoles de partager avec toutes et tous notre activité et nos aspirations.

En cette rentrée scolaire 2021, chaque enfant pourra voir les panneaux photovoltaïques depuis la cour de récré et également suivre la production d’énergie en direct !

Et nous nous préparons déjà pour nos futures interventions car de nouvelles écoles bénéficient de notre épargne pour récolter le soleil métropolitain !

C’est la rentrée, petit tour à l’Ecole Racine de Grenoble … Publié dans Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.