Nos toitures photovoltaïques sont-elles performantes ?

C’est une bonne question ! Et grâce à notre partenariat avec la startup grenobloise Héliocity, nous en apprenons un peu plus depuis avril 2020.
Nous avons interviewé Léon et Dominique pour tout savoir sur cette collaboration.

Qui est Héliocity ?

C’est une toute jeune startup qui a vu le jour officiellement ce 14 septembre 2020, l’aboutissement d’une dizaine d’années de recherche à l’Université de Savoie Mont Blanc à l’INES (Centre de référence européen sur l’énergie solaire et le bâtiment).

.

Son ambition en quelques mots : utiliser les connaissances scientifiques sur l’énergie solaire en milieu bâti pour aider les acteurs de ce secteur à maximiser la performance de leurs installations.

.

Les installations solaires en milieu bâti sont effectivement soumises à plus de contraintes liées notamment aux bâtiments équipés, qui peuvent être pénalisantes et rendre plus difficile leur exploitation. L’idée est donc d’utiliser un algorithme pour réaliser une analyse portant sur l’historique de la production d’électricité versus l’ensoleillement réel et d’aider à fournir des explications aux potentiels écarts relatifs à un modèle numérique.

Pourquoi ce rapprochement avec Energ’Y Citoyennes ?

Léon Gaillard, co-fondateur et CTO d’Héliocity, nous explique la réflexion qui les a amené à nous contacter :

« Nous avons étudié quels acteurs existent sur ce marché du solaire et quels segments privilégier pendant notre période d’incubation. Nous avons sélectionné plusieurs acteurs propriétaires de centrales solaires et le rapprochement avec Energ’Y Citoyennes (EYC) semblait assez naturel. En effet, il y a chez EYC une volonté de recherche de performance des centrales solaires qui n’est pas présente chez tous les acteurs, l’existence d’un groupe de bénévoles dédié au suivi de production le montre ainsi que les questions que se posaient déjà les bénévoles sur les premières années de production. »

Quel intérêt pour Energ’Y Citoyennes ?

Dominique, membre de notre groupe de bénévoles exploitation, est le contact privilégié d’Héliocity depuis cette collaboration, il nous explique ce qui nous a poussé à accepter cette proposition d’Héliocity :

« Le message d’Héliocity est arrivé alors que nous étions en pleine réflexion sur l’organisation de notre exploitation. Nous avons peu d’outil, et rien pour vraiment valider que la production de nos toitures est optimale. Nous avons donc accepté de démarrer avec 2 sujets d’étude : le site de l’école La Monta à St Egrève (9kWc), pour laquelle nous avons déjà 2 années de production et qui produit légèrement moins que les 11 autres sites de notre première tranche de toitures, et le site de La Belle Electrique à Grenoble (100kWc), toiture mise en service en février 2020 et pour laquelle nous souhaitions nous assurer d’un fonctionnement optimal dès son démarrage. »

A ce jour, sur ces 2 sites, les résultats sont différents : pour La Monta, pas de cause majeure identifiée permettant d’expliquer la différence par rapport aux autres toitures – pour La Belle Electrique, un optimiseur déficient a pu être identifié et changé par l’installateur, l’impact des ombrages liés aux rembardes bordant la toiture a été confirmé.

Pour ces 2 sites, une première phase d’analyse a permis de prendre connaissance de l’état de fonctionnement de l’installation, et diagnostiquer les pathologies constatées. Par la suite, des études approfondies ont été lancées.

Dominique explique :

« Sur les sites existants, Héliocity nous permet de valoriser les données que nous avons et également d’écarter certaines hypothèses de dysfonctionnement. Cela nous permet d’améliorer notre exploitation. Mais cela ne s’arrête pas à nos toitures existantes, grâce à notre meilleure compréhension de notre production, c’est également la sélection de nos projets qui peut être amélioré avec une évaluation plus fine du productible que nous pouvons attendre, et donc prendre en compte dans notre évaluation économique. »

La suite de l’aventure ?

Le partenariat va continuer !

Léon nous confirme que pour Héliocity cette collaboration est très intéressante, autant dans les échanges avec nos bénévoles que grâce aux tests grandeur nature sur nos toitures. « Nous sommes prêts à élargir à d’autres toitures d’EYC ! »

Et c’est bien ce qui est prévu sur toutes les toitures en service, afin de faire une étude comparative également des rapports de production des onduleurs vs les compteurs … là encore des différences ont été identifiées par nos bénévoles.

Dominique et Léon explique également que cet hiver une station météo portable sera installée sur le toit de la Belle Electrique, l’occasion de collecter toujours plus d’informations pour EYC et également de permettre à Héliocity une amélioration continue de ses offres.

Léon ajoute qu’aujourd’hui leur outil est pensé pour être utilisé lors de la mise en service d’une centrale, ou pour une étude sur plusieurs années de production, mais à terme une utilisation tout au long de la vie d’une installation est à l’étude.

C’est ce qu’on appelle un partenariat gagnant-gagnant et énergisant !

Pour en savoir plus sur Héliocity, rendez-vous sur leur tout nouveau site internet.

Nos toitures photovoltaïques sont-elles performantes ? Publié dans Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *