100, 100, 100… 100 grenobois.es associé.es !

Nous avons franchi la barre des 100 habitant.es de Grenoble associé.es à Energ’Y Citoyennes pendant l’été !
Eric est le 100ème, il a 34 ans, et s’est prêté au jeu de l’interview 🙂

Comment as-tu connu Energ’Y Citoyennes ?

C’est par mon travail que j’ai découvert le principe des sociétés citoyennes de l’énergie. Je travaille pour Alpes Isère Habitat, un bailleur social. Nous construisons des logements sociaux et je m’intéresse notamment à un projet à Crolles dont la toiture va prochainement accueillir une centrale solaire citoyenne de la société Grési21 (NDLR nos cousins du Grésivaudan !). J’étais donc déjà plus que sensibilisé à ces sujets. J’ai trouvé ce concept de société intéressant.


Plus récemment, des discussions sur un projet du même genre ont débuté sur la métropole de Grenoble, cette fois-ci avec Energ’Y Citoyennes (NDLR on vous en dira plus l’année prochaine !). C’est donc ainsi que j’ai découvert qu’une société citoyenne existait à Grenoble.

Pourquoi nous rejoindre maintenant ?

J’ai pris conscience que notre argent, notre épargne, a du pouvoir et que si nous n’en faisons pas quelque chose de précis nous-même, notre banque choisit pour nous et n’en fait pas forcément un usage vertueux. Partant de ce constat, je me suis dit « c’est le moment ! ».

Pourquoi Energ’Y Citoyennes ?

Ce que fait Energ’Y Citoyennes est concret. On voit déjà des résultats avec les projets installés et en production.

De par mon métier dans le bâtiment, je vois un certain nombre de toitures non utilisées et ce principe de rendre utiles ces surfaces parfois délaissées a tellement de sens ! De plus, j’apprécie l’approche d’Energ’Y Citoyennes qui essaie de voir au-delà du procédé technique (produire de l’électricité avec des panneaux photovoltaïques) : réflexions sur les réseaux de chaleur et le bois énergie, approche sociale pour associer ou sensibiliser les citoyens, etc.


Rejoindre Energ’Y Citoyennes est donc comme une évidence car cela répond à mes questionnements tant professionnels – optimisation de nos bâtiments – que personnels – œuvrer pour la transition.

Un mot pour ceux qui n’ont pas encore franchi le pas ?

Rejoindre Energ’Y Citoyennes est simple grâce à la souscription en ligne, et transparent car beaucoup de réponses sont à disposition sur le site internet.

On n’est pas en train de révolutionner le monde, mais on agit ensemble, on fait des petits pas, et on soutient une initiative locale. Il n’est pas nécessaire d’investir de grosses sommes, on peut y aller progressivement. Et on sait où va notre argent, et ce qu’il fait !

Quelle photo pour illustrer cette interview ?

Comme beaucoup de grenoblois, j’aime la montagne, alors j’ai pensé à cette photo du sommet de la Peyrouse, montagne du Connex (entre Laffrey et Monteynard). En haut se trouve une minuscule cabane avec quelques petits panneaux solaires, alors c’est un clin d’œil !

Une belle image pour rappeler que nous avons à notre disposition des sources d’énergies vertes et gratuites, à nous d’en faire quelque chose.

100, 100, 100… 100 grenobois.es associé.es ! Publié dans Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *